Boisson d’été : à chaque pays d’Europe son apéritif !

En Europe, depuis le 19e siècle, l’apéritif est sacré. Lorsque la température monte, chaque pays a son cocktail ou sa boisson d’été. Voici nos préférés.

France : le pastis

France : le pastis

On commence par l’Hexagone avec le pastis bien sûr ! Le « pastaga » - comme on l’appelle à Marseille, où il fut inventé en 1932 par Paul Ricard - est l’apéritif par excellence. Car il est composé d’alcool, d’anis, de fenouille et de réglisse, qui ouvrent l’appétit pour le dîner. Il se boit dilué dans de l’eau, plutôt dans le sud de la France, et de préférence sur un terrain de pétanque ! 

Santé !

Crédit photo : cyclonebill

Espagne : la sangria

Espagne : la sangria

Ce cocktail doit son nom à sa couleur rouge, comparable à du sang qui se dit « sangre » en espagnol. La sangria est composée de vin rouge, de fruits, d’épices, d’eau gazeuse, de sucre et d’un alcool. Les ingrédients utilisés varient d’une région à l’autre et vous pouvez même l’acheter pré-mélangée au supermarché, mais tout l’intérêt est de la préparer soi-même !

Salud !

Crédit photo : Carlos Fernández

Portugal : le vinho verde

le vinho verde

Contrairement à la sangria, également populaire au Portugal, le vinho verde ne tire pas son nom de sa couleur verte, mais de sa jeunesse qui le distingue des vins mûrs et lui donne un goût très particulier. Il est produit dans le nord-ouest du pays et existe en version blanche, rouge ou rosée. On le boit principalement en été, en apéritif ou pour accompagner des fruits de mer ou un poisson. 

Saúde !

Crédit photo : Rui Ornelas

Italie : le spritz

Italie : le spritz

Le spritz est né au XIXe siècle à Venise, alors que la Sérénissime est sous domination autrichienne. Les occupants trouvent le vin italien trop fort et demandent qu’il soit aspergé, « spritzen » en allemand, d’eau. Aujourd’hui ce cocktail se compose de prosecco, d’eau gazeuse et d’ alcool amer comme le Campari ou l’Aperol. Le spritz est particulièrement apprécié dans le nord de l’Italie et également en France, où il a presque évincé l’indétrônable mojito ! 

Salute !

Crédit photo : Franklin Heijnen

Angleterre : le Pimm’s

Angleterre : le Pimm’s

Pimm’s est une marque d’alcool à base de gin, utilisé pour composer le cocktail d’été préféré des anglais. On le sert avec de la limonade et des fruits et il notamment consommé lors d’évènements sportifs estivaux, comme le tournoi de Wimbledon. Son inventaire est James Pimm, un patron de bar à huîtres londonien, qui proposait cette boisson à ses clients pour les aider à digérer. Son remède devint si populaire qu’il décida de le commercialiser. Il lança ensuite différentes versions. Aujourd’hui, seuls l’original, le Pimm’s No 1 Cup, et les numéros 3 et 6 sont en vente. Le numéro 3 est une boisson hivernale, servie chaude avec du jus de pomme, et le 6 est à base de vodka. 

Cheers !

Crédit photo : Frank Steiner

Hollande et Belgique : genièvre, bière blanche, ou les deux en même temps !

Genievre

Il fallait bien qu’on y arrive : la bière ! Incontournable en Belgique et en Hollande qui sont deux grands brasseurs, on la choisit plutôt blanche en été. Un autre alcool populaire dans ces pays est le genièvre, une eau de vie de grains (seigle, blé, orge malté) semblable au gin. Elle se boit seule dans un petit verre (en forme de tulipe en Hollande), ou mélangée avec du Coca-Cola. Certains hollandais la commandent même avec une bière sur le côté. On appelle ce duo «stelletje». 

Proost !

Crédit photo : Kevin Ludwig

Allemagne : le radler

Allemagne : le radler

En Allemagne, on boit aussi de la bière à l’apéritif. Mais l’été, on ajoute des jus de fruits ou de la limonade pour former un « radler » (un « shandy » en Angleterre). Ce dernier est composé à 50% de lager et à 50% de boisson non alcoolisée. Inventé en 1922 en Bavière, radler signifie «cycliste». Selon la légende, un patron de bistrot aurait vu débarquer de nombreux cyclistes assoiffés. A court de bière, il aurait ajouté de la limonade dans les verres. C’est ainsi qu’est né ce cocktail léger, qui permettaient aux conducteurs de vélos de rentrer chez eux en roulant, et non en rampant ! 

Zum wohl !

Crédit photo : Dominik

Pologne : le tatanka

Pologne : le tatanka

En Pologne, c’est bien connu, on n’hésite pas sur la vodka. Rien d’étonnant donc à attaquer la Zubrowka à tous moments ! Elle est surnommée « vodka à l’herbe de bison » car elle est parfumée avec une herbe, glissée dans la bouteille, qui pousse dans les plaines orientales polonaises et est très appréciée des bisons. En été, les polonais aiment la boire avec beaucoup de glaçons, du jus de pomme et de la cannelle. Ce cocktail tient son nom du film « Danse avec les loups » dans lequel les bisons sont appelés « Tatanka » en cherokee. 

Na zdrowie !

Crédit photo : Rubber Slippers In Italy